La trousse TACLEF Gestionnaire de dossiers langagiers Gestionnaire de rapports Quiz auto-formation

TACLEF
Trousse d’acquisition de
Compétences langagières en français

Continuums
Imprimer

Au palier 1, les élèves acquièrent un vocabulaire de base et se familiarisent avec les conventions de l’écrit. Au début, ce sont les illustrations qui les aident à comprendre, puis ils progressent vers la lecture de mots usuels et appris globalement, de phrases simples et d’une variété de textes simples, adaptés à leurs besoins. Les descripteurs ci-dessous témoignent des progrès réalisés à ce palier.

<< Composante précédente Composante suivante >>

Lecture personnelle

CatégorieDescripteurExemple
1. Savoir lire (Conscience du texte écrit)

Posséder une conscience rudimentaire du texte écrit :

  • reconnaître le mode de lecture de gauche à droite;
  • reconnaître le rôle des lettres majuscules;
  • décoder des mots et commencer à lire des textes à voix haute en reconnaissant les lettres initiales, quelques suffixes et préfixes appris en classe, certains graphèmes familiers et un répertoire restreint de mots appris globalement.

L’élève :

  • identifie les lettres de l’alphabet et nomme les lettres majuscules et minuscules.
  • repère les noms propres à l’aide des lettres majuscules.
  • retrouve des noms d’élèves de la classe sur une liste à l’aide de l’alphabet.
  • montre sa compréhension du mode de lecture de gauche à droite, en suivant du doigt.
  • regroupe certains mots communs selon l’épellation et la rime (p. ex., chien, bien, rien).
  • reconnaît certains mots appris en contexte.
  • lit des mots fréquents et familiers de façon automatique (p. ex., parce que, elle, et, pour, est, maman, je).
  • reconnaît des préfixes et des suffixes communs (p. ex., déplace, recommence, adorable, courant).
  • prend part à des exercices de lecture en choeur de poèmes, de chansons, de récits (p. ex., le théâtre des lecteurs, la lecture en écho).
2. Lire pour le plaisir (Lecture autonome)

Commencer à faire de la lecture autonome de textes adaptés pour les élèves débutants (p. ex., textes abondamment illustrés, dont le vocabulaire est très simplifié et où les structures de phrase sont très simples, comme dans les textes à structures répétées).

L’élève :

  • raconte oralement les éléments clés d’une courte histoire ou d’un petit roman (p. ex., au moyen d’une lecture à deux ou pendant un cercle de lecture).
  • rédige une histoire à l’aide d’illustrations et d’intertitres.
  • traduit sa compréhension d’un texte en utilisant des techniques artistiques variées (p. ex., représente une scène d’un texte lu au moyen d’un mural collectif).
3. Lire pour agir (Consignes)

Lire et suivre des consignes très simples avec l’aide de l’enseignant ou de l’enseignante ou de ses pairs.

L’élève :

  • suit les consignes pour compléter des phrases à trous ou remplir des tableaux.suit les consignes écrites dans l’agenda en vue de faire les devoirs assignés.

Lecture scolaire

CatégorieDescripteurExemple
4. Lire pour apprendre (Textes courants)

Repérer et utiliser des données simples tirées de textes authentiques de la vie de tous les jours, de CD-ROM, d’illustrations, de textes avec éléments graphiques et d’autres textes courants conçus pour les élèves de ce niveau, à l’aide de beaucoup d’étayage (p. ex., outils organisationnels, lecture partagée, lecture guidée).

L’élève :

  • fait preuve de compréhension de divers matériel imprimé dans son environnement, appuyé de matériel audiovisuel (p. ex., étiquettes sur les boîtes et les rayons, mots-étiquettes identifiant les objets de la salle de classe ou se rapportant au thème à l’étude, affiches).
  • répond à l’oral à des questions par des mots simples trouvés dans le texte :

Ens. : Annie, comment appelle-t-on la maison du chien?

Annie : Une niche.

5. Lire pour comprendre (Stratégies de compréhension)

Apprendre et utiliser quelques stratégies de compréhension de base, suggérées et modelées par l’enseignant ou l’enseignante, dans le but de comprendre des textes conçus et adaptés pour les élèves de ce niveau (p. ex., anticiper, lire par groupes de mots à l’aide d’illustrations).

L’élève :

  • anticipe le contexte d’une histoire en regardant le titre et les illustrations sur la couverture d’un livre.
  • se sert de ses connaissances antérieures en vue de contribuer à un mur de mots (p. ex., mots liés à l’exportation de produits canadiens vers l’étranger [ou vice-versa] avant de lire un texte qui porte sur le marché international).
  • crée son propre dictionnaire illustré de mots connus et nouveaux.
  • se pose des questions.

Lecture de croissance

CatégorieDescripteurExemple
6. Lire pour augmenter son vocabulaire (Connaissance du vocabulaire)

Reconnaître et utiliser un répertoire limité de mots fréquents trouvés dans des textes simples et abondamment illustrés, conçus pour des élèves de ce niveau. Reconnaître un petit nombre de mots moins fréquents trouvés dans des textes scolaires accompagnés d’aides visuelles. Bénéficier de l’enseignement explicite et de beaucoup d’étayage (p. ex., enseignement au préalable des mots clés à l’aide d’illustrations).

L’élève :

  • garde à jour un dictionnaire personnel illustré de mots appris en classe et lors de la lecture autonome.
  • contribue à un mur de mots en fonction de textes utilisés en classe.
  • complète des phrases à trous simples à l’aide de mots tirés d’une banque de mots créée lors d’activités de lecture en lasse.
  • fait des mots cachés comportant des mots appris récemment.
  • fait deviner des mots du mur de mots en donnant des indices variés (p. ex., au moyen d’une définition, d’une rime ou d’une devinette).
7. Lire pour s’épanouir (Textes littéraires)

Lire des histoires illustrées conçues en fonction du niveau des élèves, des bandes dessinées, des contes, des récits, des poèmes, des chansons, des livres illustrés liés à leur apprentissage antérieur et des histoires simples, écrites conjointement par les élèves et l’enseignant ou l’enseignante, basées sur des expériences communes. Montrer sa compréhension des référents, des événements principaux et des personnages.

L’élève :

  • identifie de différentes façons les éléments clés d’une histoire (lieu, personnages principaux, événement perturbateur, péripéties et dénouement) (p. ex., bulles à remplir dans une bande dessinée, bandelettes de phrases à placer par ordre chronologique, dé du récit).
  • montre de façon créative sa compréhension d’une histoire par le jeu de rôles (p. ex., le mime, le tableau vivant ou la saynète).
  • exprime, dans ses propres mots, ses réactions au texte lu (p. ex., échange ses réactions pendant un cercle de lecture).
<< Composante précédente Composante suivante >>