La trousse TACLEF Gestionnaire de dossiers langagiers Gestionnaire de rapports Quiz auto-formation

TACLEF
Trousse d’acquisition de
Compétences langagières en français

Continuums

Communication orale

Choix d’une composante
Imprimer

Au palier 1, les élèves apprennent un vocabulaire de base et des structures de phrase très simples. Ils commencent à communiquer à l’aide de mots isolés et de bouts de phrases. Lorsqu’ils conversent avec un de leurs pairs ou un adulte indulgent qui parle lentement en articulant bien chaque mot, ils ont tendance en général à saisir plus de mots qu’ils ne sont capables d’en produire. Les descripteurs ci-dessous témoignent des progrès réalisés à ce palier.

<< Composante précédente Composante suivante >>

Réception et décodage

CatégorieDescripteurExemple
1. Comprendre la langue parlée

Comprendre les explications verbales de l’enseignant ou de l’enseignante données clairement et lentement au moyen de gestes, d’aides visuelles ou de modelage.

Choisis un objet qui a une forme géométrique quelconque, identifie-la et justifie ta réponse.

Un élève montre le tableau.

  • Oui, parce que... (il montre les quatre coins avec ses doigts) Parle fort. Bravo! C’est quoi ça?
  • Quatre, quatre côtés. (l’élève montre de nouveau les quatre coins avec ses doigts) 
2. Suivre les instructions

Réagir à des consignes simples; les consignes sont énoncées clairement et lentement en français, et sont appuyées d’indices visuels, de gestes ou de modelage.

  • Et des fois le pinotte, le beurre du pinotte est… hum, est dans le cupboard et là, je prends un knife, est dans un tiroir, et là, je le poigne et là, je le spread.
  • J’aime les sandwichs au beurre d’arachide et et hum je sais pas le mot en français jam et comment on le fait eh… on on utilise du pain et du jam… et du beurre d’arachide.
  • Ah mon, mon sandwich préf préféré c’est le c’est le le… un à ham et je… je… nous besoin de la pain, de la de la ham et un pain, ça c’est tout.
3. Répondre aux questions

Répondre oralement à des demandes d’information en utilisant des mots isolés ou des expressions simples.

Quelle est ta saison préférée?

  • Je l’aime l’hiver…
  • Pourquoi?
  • Parce que on peut sauter dans le neige pis des choses comme ça.
  • J’aime l’été parce que je peux nager dans l’eau.
4. Prendre part aux conversations

Prendre part à de courts échanges, d’un tour ou deux, avec ses pairs, en face à face; répondre oralement à des questions simples à propos de soi et poser des questions semblables à ses pairs.

Une élève explique comment elle fait son sandwich préféré. Un autre élève prend part à la conversation.

  • Je fais… mais une différente façon… Tu tu mets de la pain après tu mets de la beurre après du baloney après un p’tit peu de ketchup et c’est tout.
  • Tu mets un autre bun?
  • Oui (signe de tête).

Stratégies d’adaptation

CatégorieDescripteurExemple
5. Stratégies de clarification

Chercher à comprendre ce qui est énoncé en échangeant en anglais avec ses pairs ou en demandant à l’interlocuteur, à l’aide d’un geste ou d’un changement dans l’intonation, de répéter un mot ou un bout de phrase.

Simon dit : Fléchis le genou.

Ils ne savent pas ce que veut dire le mot « fléchis », sauf un qui fait le bon geste. Un élève demande :

  • Ah, c’est quoi ça dire?

Simon dit : Pince tes pommettes.

  • Pommettes, ça veut dire quoi? Ça veut dire quoi pommettes?

Qui peut lui aider? C’est quoi?

  • Des joues.
6. Communication non verbale

Recourir à la communication non verbale (gestes, expressions faciales et langage corporel) pour échanger avec ses pairs et avec le personnel enseignant.

L’élève veut que le jeu continue de la même façon que pour les trois autres questions, en prenant au hasard une feuille.

  • Non, on va faire… non… ok, cache-lé (il fait le geste de déplacer la petite feuille) et on va voir. Non. Tu le mets ici et là il faut que tu le bouges, tu le bouges et il faut qu’on essaie de l’attraper.

Simon dit : Fais une pirouette.

  • C’est quoi une pirouette?
  • Je sais.

(une fille montre comment faire une pirouette)

  • Ça est facile.
7. Coopérer au sein du groupe

Contribuer à une tâche scolaire familière avec le soutien d’un partenaire.

  • On va faire la maison. Mets sa maison un petit peu d’orange. (…)
  • Son nom va être... quoisque son nom va être...?
  • Daisy, le nom de mon chien. Non, on va faire comme Dai-Tin parce que mon chien’s nom est Tinkle.
8. Stratégies de compensation

Prendre connaissance de ses lacunes en français oral et demander de l’aide, au besoin, pour trouver des mots ou des expressions.

Simon dit : Pince tes pommettes.

  • Hein? C’est quoi des pommettes?
  • Pince tes joues.
  • Hum… je n’sais pas le mot en français, du wood, du bois.
  • Les ah… je sais pas dire en français. Microwave, c’est un rectangle.

Expression personnelle et articulation

CatégorieDescripteurExemple
9. Exprimer des besoins

Exprimer oralement des besoins élémentaires à l’aide de quelques mots isolés ou de courtes expressions; les mots prononcés laissent sous-entendre un message plus étoffé.

  • Est-ce que c’est des, si ont des couleurs?
  • J’ai besoin le vert après le blun.
10. Prononciation

Ne prononcer qu’un nombre très restreint de mots et d’expressions mémorisés, avec une forte interférence de l’anglais ou d’une autre langue, mais qu’une personne parlant français couramment arrive à comprendre avec peu d’effort grâce au contexte.

  • Et mon papa il… il est… est maintenant il est pas à son travail car c’est, hum, semaine off.
  • Je ne peux pas comment te dire en français… Fall parce que tupeux jouer dans le… foeuille.
  • Moi je commence un waseau. Y a ou va être mauve, y a des mauves oiseaux. Non y a bleu… y a des roses oiseaux. Y quand même le blue jay, c’est vrai le blue jay.
  • J’aime les singes beaucoup parce que je act comme un et mange des bananes et j’aime des bananes et quelque chose d’autre etparce que je act comme un monkey. C’est vrai!
11. Langage familier, idiomatique ou sens figuré

Tenter d’utiliser oralement des mots et des expressions faisant partie du langage familier.

Quelle est ta saison préférée? Pourquoi?

  • L’hiver parce que y a pas de bébittes.

En quelle année êtes-vous?

  • Unzième
  • Deuxième
  • Unzième
12. Langage poli et conventionnel

Utiliser les formules de politesse courantes les plus élémentaires pour saluer, dire « au revoir », se présenter, remercier et dire « s’il vous plaît ».

  • Bonjour
  • Bonjour. Est-ce que je peux avoir des biscuits, s’il vous plaît?
  • Un biscuit. Ah! tu veux avoir un p’tit biscuit que Monsieur nous a donné?
  • Oui.
  • Oui… il est gentil
  • Merci.
  • De rien.

Expression structurée et scolaire

CatégorieDescripteurExemple
13. Faire une présentation

Présenter de courts énoncés sur un sujet connu à l’aide d’expressions clés répétées à l’avance.

Quel est votre animal préféré?

  • Un chat.
  • Il mange des souris et des et des biscuits.
  • Il vit...
  • dans un maison
  • Et il a un soleil et des nuages.
  • On parle des lions. On parle des lions.
  • Qu’est-ce qu’ils mangent c’est du la steak pis lui il vit dans le jongle.
  • Où trouve-t-il son steak dans la jungle?
  • Des animals… comme des zebras. Non, c’est dedans un zebra et les lions y va chercher les zebras.
14. Vocabulaire

Reconnaître, comprendre et utiliser oralement un vocabulaire de base limité dans un contexte social ou scolaire familier.

Je l’aime ça.

C’est quoi ça?

(elle montre la distributrice à boisson gazeuse)

  • Hum… c’est comme un rectangle. C’est parce que y a beaucoup de argent dedans et pis y a du Pepsi dedans.
  • Alors la machine à liqueur, c’est un rectangle.
  • J’ai un papa et une maman. J’ai un animal. Les animals sont un chat, un waseau et un chien. Le waseau s’appelle Kiki, l’autre waseau s’appelle Nickie, le chien s’appelle Ricki et puis le chat s’appelle Shrek aussi…
15. Suite des idées

Utiliser des mots de liaison de base (prépositions et conjonctions telles que et, puis) ayant différentes valeurs, y compris la valeur temporelle de succession, pour lier des mots ou des groupes de mots.

  • J’ai un petit frère et deux mamans et trois animal : deux waseaux et un chien.
  • Parce que les poissons sont petits et les requins a pas… comme beaucoup d’autre chose à manger et et et les et ils juste mangent
  • les poissons et des fois… il… il prend les poissons et il, mais des fois pas.
  • Moi, j’aime hum la beurre du pinotte et je prends du pain je prends un couteau et je mets du beurre du pinotte et je la je la spread eh oui.
16. Précision grammaticale

Utiliser quelques structures grammaticales simples apprises en classe, tout en commettant fréquemment des erreurs de tous genres ou des omissions.

Puis, toi, tu joues toute seule ou avec tes amies?

  • Des amies, un petit peu. Parce que… mon frère… lui pas l’aime jouer avec moi.
  • Les poissons des fois sont des fois sont peur quand les requins vient à eux et quand quelqu’un met une jouet à les poissons… les poissons va être peur.
  • On mette… on mette le pain dedans après on les cuit et on mette comme du beurre dessus après on mette… du fromage dessus après mette le pain dessus après on mange.
<< Composante précédente Composante suivante >>