La trousse TACLEF Gestionnaire de dossiers langagiers Gestionnaire de rapports Quiz auto-formation

TACLEF
Trousse d’acquisition de
Compétences langagières en français

Continuums

Communication orale

Choix d’une composante
Imprimer

Au palier 1, les élèves apprennent un vocabulaire de base et des structures de phrase très simples. Ils commencent à communiquer à l’aide de mots isolés et de bouts de phrases. Lorsqu’ils conversent avec un de leurs pairs ou un adulte indulgent qui parle lentement en articulant bien chaque mot, ils ont tendance en général à saisir plus de mots qu’ils ne sont capables d’en produire. Les descripteurs ci-dessous témoignent des progrès réalisés à ce palier.

<< Composante précédente Composante suivante >>

Réception et décodage

CatégorieDescripteurExemple
1. Comprendre la langue parlée

Comprendre les explications verbales de l’enseignant ou de l’enseignante données lentement et clairement au moyen d’aides visuelles ou de modelage.

  • Hum a appelle une amie et dit comme ben a l’invite pour venir pour la journée pour hum comme faire beaucoup de choses avec elle.
2. Suivre les instructions

Réagir à des consignes simples; les consignes sont énoncées clairement et lentement en français, et sont appuyées d’indices visuels, de gestes ou de modelage. Donner oralement des consignes simples à l’aide d’expressions mémorisées et de phrases simples.

  • Mon mets préféré c’est la pizza et je mets, j’ai comme un pain de aa pita ou quelque chose OK. Puis je mets du sau du sauce aux tomates. Pis là je mets du fromage…
  • Mozzarella.
  • Oui du fromage mozzarella et j’mets des pepperonis et je mets au four.
  • On a choisi le sport de badminton. Comment joue-t-on? Premièrement, tu as besoin d’une raquette pour chaque joueur et un cerf-vol un cerf-volant. Il peut y avoir un joueur contre l’autre ou deux joueurs contre deux joueurs.
3. Répondre aux questions

Répondre oralement à des demandes d’information en utilisant des mots isolés ou des expressions simples.

  • On est toujours en famille, on joue et on rigole hum oui.
  • Ma saison préférée est l’été parce que c’est ma fête et puis j’aime faire de la natation, c’est bon.
  • Moi, j’aime l’été parce que je joue au ballon panier puis j’veux pas toujours jouer à l’intérieur puis c’est bon de jouer à l’extérieur.
4. Prendre part aux conversations

Prendre part à de courts échanges d’un tour ou deux, avec ses pairs, en face à face; répondre oralement à des questions simples à propos de soi-même et poser des questions semblables à ses pairs.

  • Comme on est six joueurs. On a besoin d’une ligne extérieure et un trou au milieu ou wow.
  • Et hum maintenant, on a les six personnes, on a la ligne, on a ça… on a ça… et le net.
  • Un vocabulaire si avancé pour…
  • Tout super ce qu’on a besoin.
  • Gros ballon et petit ballon. Ballon.
  • C’est sérieux.
  • J’ai besoin de deux minutes…
  • Plus comme deux heures.
  • Mais là on a tout pour expliquer le jeu.

Stratégies d’adaptation

CatégorieDescripteurExemple
5. Stratégies de clarification

Chercher à comprendre ce qui est énoncé en échangeant en anglais avec ses pairs ou en demandant à l’interlocuteur, à l’aide d’un changement dans l’intonation, de répéter un mot ou un bout de phrase.

  • Elle a deux chiens et elle vit sur un une petite ferme et habituellement elle a des grosses choses de hay de hay non des boules de hay.
  • Des balles de foin.
  • Oui des balles de foin et on monte sur ça et on essaye de pousser les autres.
6. Communication non verbale

Recourir à la communication non verbale (gestes, expressions faciales et langage corporel) pour échanger avec ses pairs et avec le personnel enseignant.

  • Ma famille rencontre, c’est comme une (élève fait le geste de mettre le mot entre guillemets) reunion.
  • Il y a trois arbitres qui incluent deux gardes de ligne pour le off-side puis des choses comme ça puis y’a un chef d’arbitre qui décide qu’est-ce puis qui qui comme lance le rondelle dans la rondelle (montre la façon de frapper avec le bâton de hockey).
7. Coopérer au sein du groupe

Contribuer à une tâche scolaire familière avec le soutien d’un partenaire.

  • OK. T’as besoin
  • des équipements
  • OK.
  • d’équipement so
  • non attends
  • équipement
  • équipement
  • é/qui/pe/ment (l’élève écrit le mot)
  • comme OK so le plus importante, c’est comme le les
  • les patins, oui
  • un casquette,
  • un casque, hum un jersey comme, wo, des hum,
  • jambières,
  • non OK c’est quoi un des des knee pads, ouen
  • des jambières
  • vraiment
  • Madame, est-ce que des knee pads c’est des jambières, comment des des shin pads?
  • des genouillères
  • oh genouillères genouillères
  • C’est pas vraiment des genouillères though.
  • I know.
  • C’est comme un un OK on va juste dire shin pads.
  • des shin pads
  • Ça c’est des jambières.
  • Pis un pantalon
  • des pantalons, un jock,
  • un jock well,
  • ben un neck guard,
  • un protecteur de cou, shoulder pads des shoulder pads qui est…
  • un protecteur de cou.
  • Cou, comment t’écris cou?
  • c hum c-o-u-p
  • vraiment
  • Ouen c’est weird.
  • C’est la manière tu penses?
  • Non
  • OK, quoi d’autres?
  • Oh oh
  • Un bâton de hockey,
  • des gloves
  • ben des gants (l’élève écrit les mots)
  • un rondelle, des arbitres…
  • Ouen mais ça c’est pas de l’équipement!
  • Oh… right.
8. Stratégies de compensation

Compenser ses lacunes en français oral en demandant de l’aide, au besoin, pour trouver des mots ou des expressions.

  • C’est quoi un mets?
  • Un mets, c’est comme un repas, ou ton nourriture préférée ou un plat.

Expression personnelle et articulation

CatégorieDescripteurExemple
9. Exprimer des besoins

Exprimer oralement des besoins élémentaires à l’aide de quelques mots isolés ou de courtes expressions; les mots prononcés laissent sous-entendre un message plus étoffé.

  • Est-ce qu’on va être ici jusqu’à fini, 2 h 10?
  • Ah Madame, as-tu un kleenex?
10. Prononciation

Ne prononcer qu’un nombre restreint de mots et d’expressions mémorisés, avec une forte interférence de l’anglais ou d’une autre langue, mais qu’une personne parlant français couramment arrive à comprendre avec peu d’effort grâce au contexte.

  • Et puis les positions sont : y’a un gardien de but, y’a trois défenses, mais tu peux le changer aussi, y’a un ça s’appelle un centerman, fielder et deux strikers, c’est c’est en avant et le ballon commence dans le milieu et puis tu dois aller voir le ref et puis il va avoir un coin et puis il va le flip et tu dis : heads or tail et ça va et si tu l’as bien, il va te donner le ballon en premier et puis la l’équipe qui l’a bon va avoir le ballon.
11. Langage familier, idiomatique ou sens figuré

Tenter d’utiliser oralement des mots et des expressions faisant partie du langage familier.

  • Ma saison préférée, c’est l’automne parce que c’est… parce que c’est quand je va toujours chez le camp de mon grand-père et, c’est de faire le quatre roues et, c’est pas trop chaud et pas trop froid et j’aime la couleur des feuilles.
12. Langage poli et conventionnel

Utiliser les formules de politesse courantes les plus élémentaires pour saluer, dire : « au revoir », se présenter, remercier et dire : « s’il vous plaît ».

  • Ben, comme : Merci de m’avoir amené à l’école ou quelque chose.

Expression structurée et scolaire

CatégorieDescripteurExemple
13. Faire une présentation

Présenter de courts énoncés sur un sujet connu à l’aide d’expressions clés répétées à l’avance.

  • Ballon-volant.
  • Oui.
  • Le ballon-volant est un jeu hum d’équipe.
  • Des fois ça fait mal.
  • Ouais hum les règles sont que tu peux well tu peux pas comme pousser la balle, tu dois
  • la frapper l’autre côté du filet.
  • Ouais. Hum, il y a une ligne pour l’extérieur et tu peux pas passer comme en t’sour du net.
  • OK ben moi, j’ai entendu parler à la télé comme sur des hors comme des émissions y avait des des petits reportages. Pis mon père y est dans le militaire so lui en ce moment est à Toronto pis y fait un cours mais quand y revient en juin y va faire un hum un des deux postes. Pis un ça serait hum y va y va être ici mais y va aller à Vancouver pour les olympiques pour faire comme le genre de sécurité pis toute ça. Pis hum, j’aimerais ça aller l’accompagner. Ça s’rait vraiment cool.
14. Vocabulaire

Reconnaître, comprendre et utiliser oralement un vocabulaire de base limité dans un contexte social ou scolaire familier; reconnaître, comprendre et utiliser un nombre restreint de préfixes, de suffixes, de mots à sens multiples (p. ex., le coin d’une table, un coin de pays) et d’expressions élémentaires (p. ex., avoir peur).

  • Hum. Pour faire du sirop d’érable, mon grand-père est un peu plus moderne à quelque chose de campagne parce qu’il a des tuyaux en plastique qui tap à des à des sugar maple trees, ch’sais pas comment le dire en français, et c’est ça donne de bonnes de sap qu’chose d’même va descendre dans ces tuyaux qui partent dans des tous comme ça (fait le geste) ça va tout dans la même chose qui va comme dans des comme tuyaux encore plus grands comme ça qui va dans des grands tonneaux qu’on qu’on les apporte en utilisant notre ATV dans ce qu’on appelle un cabinet de sucre où nous avons plusieurs grands comme… une sorte de bain sur des feux et on fait bouillir.
  • Mon mets préféré c’est la salade Caesar. Hum… donc j’ajoute la laitue et du poulet dans un bol et des croutons et je mets du Caesar dressing par-dessus.
15. Suite des idées

Utiliser des mots de liaison de base (prépositions et conjonctions telles que et, puis) ayant différentes valeurs, y compris la valeur temporelle de succession, pour lier des mots ou des groupes de mots.

  • Comme elle a dit à nous quand on a eu un tournoi de volleyball à Toronto, on est trois familles qui voyagent dans un auto pis hum j’trouve ça mieux pour prendre comme une auto que de trois autos pis ça pollue plusse pis c’est plusse le fun parler avec nos amies que moi pis ma mère.
16. Précision grammaticale

Utiliser quelques structures grammaticales simples apprises en classe, tout en commettant fréquemment des erreurs de tous genres ou des omissions.

  • Moi j’aime des différents sortes de soup ah… tu peux mettre des légumes dedans et du viande si tu veux. Et il y a aussi des épices que tu peux mettre dedans.
  • Ma saison préférée c’est l’automne parce que j’aime beaucoup les couleurs de l’automne, et puis, pour moi, je pense que c’est très relaxant et puis j’aime comme assembler tous les feuilles ensemble et puis à les sauter dedans et puis j’pense c’est amusant.
<< Composante précédente Composante suivante >>